Recherche d'actualité
Actualités

DE NOUVELLES VIOLENCE À ÉTAMPES

Le 13 Avril 2021

Plusieurs policiers ont été pris à partie et essuyé des jets de pierre dimanche à Etampes, en Essonne (91), alors qu'ils intervenaient pour le vol d'une moto. La gendarmerie a été appelée en renfort.

Les images ont tourné sur les réseaux sociaux dans la soirée de dimanche à lundi. Un peu plus tôt ce dimanche 11 avril, vers 17h, un équipage de policiers – appelé pour un vol de moto – a été violemment pris à partie par une centaine d'individus, visiblement prêts à en découdre.

Sur plusieurs vidéos, on voit en effet plusieurs dizaines de jeunes se ruer sur la voiture sérigraphiée de la police nationale, alors que d'autres crient des injures : «Allumez-les les gars», «Niquez-les». Les policiers sont finalement contraints de faire demi-tour et de demander du renfort.

Plusieurs dizaines de policiers en renfort

Au total, une quinzaine de véhicules de police ainsi qu'une dizaine de gendarmes ont été envoyés en renfort. Et c'est finalement un équipage de la gendarmerie de l'Essonne, que l'on voit sur la vidéo suivante qui intervient pour le vol de la moto. In fine, deux mineurs de 17 ans ont donc été interpellés dont celui suspecté du vol de la moto.

Une opération dont s'est félicitée la gendarmerie de l'Essonne sur les réseaux sociaux, hier soir, soulignant que le véhicule volé avait été récupéré. Une «coopération entre la gendarmerie et la police» jugée «exemplaire» par Karine Lejeune, la commandante du groupement de gendarmerie de l'Essonne, «pour mettre fin à des violences et interpeller l'auteur présumé d'un vol de moto».

Un policier blessé

Plus de peur que de mal pour les policiers lors de cette opération, durant laquelle seul un policier – touché à la tête – a été légèrement blessé. Deux voitures de la police nationale ont également été endommagées. Une enquête a été ouverte.

FacebookTwitterGoogle+LinkedinViadeo