Recherche d'actualité
Actualités

Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de prison

Le 12 Mai 2021

La cour d'assises de Savoie a condamné Nordahl Lelandais à 20 ans de réclusion criminelle (avec une peine de sûreté des deux tiers) pour le meurtre d'Arthur Noyer.

Il sera soumis à une interdiction de détenir une arme pendant quinze ans et à une mesure de suivi social judiciaire pendant dix ans.

La procureure générale de Chambéry, Thérèse Brunisso, avait soutenu devant la cour la «volonté de tuer» de Nordahl Lelandais, dans un réquisitoire salué à la sortie de l'audience par la mère d'Arthur, Cécile Noyer. Il «est à la hauteur de ce qu'on espérait», avait-elle déclaré.

Le jury devait choisir de retenir l'homicide volontaire -et donc l'intention de tuer- ou les violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner (coups mortels), passibles de 15 ans de réclusion.

Pour le ministère public, qui reprend les conclusions des experts, la «dangerosité» de l'accusé de 38 ans, également mis en cause dans l'affaire de la disparition de la petite Maëlys, ainsi que le pronostic «défavorable» de Nordahl Lelandais pour son avenir, doivent convaincre les jurés de le condamner à la peine maximale.

La première semaine d'audience, du 3 au 7 mai, s'était achevée dans une version figée par l'accusé. L'ancien maître-chien avait reconnu des coups mortels, mais en répétant qu'il n'avait «amais voulu tuer» Arthur Noyer.

Nordahl Lelandais devrait également comparaître en 2022 devant la cour d'assises de l'Isère dans le cadre de la disparition de Maëlys de Araujo en août 2017.

FacebookTwitterGoogle+LinkedinViadeo