Recherche d'actualité
Actualités

Crise de confiance envers les politiques français !

Le 25 Juin 2021

Malgré les appels du monde politique à se rendre aux urnes, après l'abstention record du premier tour des élections régionales, les Français ne devraient pas se déplacer massivement pour le second tour prévu dimanche 27 juin. Seuls 36 % d'entre eux comptent en effet aller voter, selon un sondage Ifop pour le Journal du dimanche publié ce jeudi.

Concrètement, c'est à peine trois points de plus que la participation enregistrée au premier tour dimanche (33,3 %). Un rebond «bien inférieur à la progression de la participation de l’ordre de huit points enregistrée entre les deux tours du précédent scrutin régional», note l'Ifop dans son étude* pour l'hebdomadaire dominical. En 2015, la participation était passée de 49,9 % au premier tour à 58,4 % au second tour.

«L'abstention abyssale constatée dimanche dernier (66,7 %, record pour une élection sous la Ve République, NDLR), et les commentaires politiques comme médiatiques lui étant associée, ne semble pas avoir produit un "électrochoc" dans l'opinion», analyse l'institut de sondage, faisant notamment référence à l' «appel solennel» de Jean Castex aux Français à aller voter au second tour.

Dans le détail, on retrouve le même clivage générationnel observé au premier tour, avec 16 % des moins de 35 ans qui ont l'intention d'aller voter dimanche, contre 42 % des 35 ans et plus (50 % des 65 ans et plus). Comme dimanche dernier, l'électorat de droite est le plus mobilisé, puisque 59 % des sympathisants des Républicains comptent se rendre aux urnes dimanche, contre 43 % des proches du Rassemblement national (RN). Les électeurs de gauche et de La République en marche (LREM) sont les moins enclins à aller voter, avec respectivement 38 % et 39 % d'entre eux qui disent vouloir se déplacer.

* Enquête menée par questionnaire auto-administré en ligne du 22 au 23 juin 2021, auprès d'un échantillon de 912 personnes inscrites sur les listes électorales issues d’un échantillon de 1.012 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur entre 1,4 et 3,1.

FacebookTwitterGoogle+LinkedinViadeo