Recherche d'actualité
Actualités

Éric Ciotti en 3 mesures phares

Le 24 Novembre 2021
ÉconomieFinancesPRÉSIDENCECONSTITUTIONparti politiqueélection présidentielleimmigrationEric Ciottidroit

Depuis déjà trois semaines, les candidats les Républicains se rencontrent pour débattre sur différents plateaux de télévision. Le candidat Éric Ciotti se démarque de ses collègues par des mesures fermes et parfois jugées trop extrêmes…

 

Avec des mesures qui divisent la droite républicaine, le candidat Éric Ciotti ne fait pas toujours l’unanimité… 

 

Arrêter le regroupement familial 

 

Éric Ciotti a un objectif clair : réduire considérablement l’immigration. Pour se faire, il ne cache pas son désire d’arrêter le regroupement familial. 

 

Le regroupement familial permet à un ressortissant étranger régulièrement installé en France (le « demandeur »), d’être rejoint par les membres de sa famille (conjoint et enfants mineurs). Il résulte de la conciliation entre le droit fondamental de mener une vie familiale normale et les exigences de la maîtrise migratoire. (Ministère de l’intérieur) 

 

Le regroupement familial demande de remplir certaines conditions mais s’obtient pour beaucoup de familles. 

 

Cette mesure d’Éric Ciotti séduit un bon nombre de personnes. Il faudra néanmoins que le candidat donne certaines précisons sur ce projet… Notamment s’il est faisable en terme de législation.  

 

Privilégier le droit du sang 

 

« Je ne veux plus qu’on devienne français par hasard » a expliqué Éric Ciotti lors du débat de la droite du 14 novembre. Le candidat LR propose de restaurer le droit du sang et de supprimer le droit du sol. Ces modes d’acquisition à la nationalité française sont clairement expliquées dans un article de Vie publique.

 

 

Éric Ciotti n’a pas encore expliqué le temps que prendrait cette mesure et quelles en seraient les limites…

 

Supprimer les droits de successions

 

C’est une mesure phare d’Éric Ciotti pour relancer l’économie. Le droit de succession est un impôt reversé à l’état par les personnes qui reçoivent un héritage au décès d’un proche. 

 

Cet impôt est plus ou moins important selon les biens perçus. Éric Ciotti souhaite mettre fin à cet impôt sur les successions. Souvent pointé du doigts comme étant un « impôt sur les morts », il fait rentrer beaucoup d’argent dans les caisses de l’État… 

 

Vouloir le supprimer est une idée susceptible de plaire aux français mais il sera impératif de combler le manque en prenant de l’argent ailleurs ou en limitant certaines dépenses. 

 

 

FacebookTwitterGoogle+LinkedinViadeo