Recherche d'actualité
Actualités

5 mesures phares de Valérie Pecresse

Le 28 Janvier 2022
ÉconomieEmploisFinancesparti politiqueélection présidentielleValérie Pécressesécuritéimmigrationles republicainselection2022

Valérie Pecresse, la candidate officielle des Républicains est en pleine campagne. Elle présente son programme sur les chaines télévisées et se confronte aux citoyens. 

 

Cette campagne est loin d’être un long fleuve tranquille… Il arrive à la candidate de changer de cap sur certains points de son programme. Voici les 5 mesures phares de Valérie Pecresse. 

 

Accorder le droit aux aides sociales au travailleurs immigrés "au bout de cinq ans »

 

L’immigration est un sujet important pour la candidate LR. Elle souhaite que la motivation principale pour venir en France soit le travail et non plus pour les aides sociales. Pour se faire, Valerie Pécresse propose que les travailleurs immigrés aient droit aux aides sociales au bout de cinq ans de travail. Pas d’allocations familiales ni d’ALP dans un premier temps mais les prestations contributives seront toujours d’actualité.

 

Mettre en place des opérations « coup de poing » dans certains quartiers 

 

Valérie Pecresse le clame haut et fort, elle veut rétablir l’ordre dans les quartiers ! Elle souhaite que les zones de « non-droit/non-France » soient démantelées. Elle envisage de mettre en place des opérations « coup de poing » orchestrées par la police et la gendarmerie pour éradiquer la violence et les trafics.

 

 Armer la police dans les villes de plus de 10 000 habitants

 

La sécurité est un point clé du programme de la candidate. Elle veut faire de la police municipal la 3ème force de sécurité de France et lui donner plus de pouvoir. Elle souhaite armer la police dans les villes de plus de 10 000 habitants. 

 

Augmenter les salaires de 10%

 

Le pouvoir d’achat est la préoccupation première d’un bon nombre de citoyens français, Valérie Pecresse l’a bien compris. Elle souhaite augmenter les salaires jusqu’à 2,2 SMIC (plus de 3000€) de 10% sur les cinq prochaines années. La zone d’ombre de cette mesure se trouve dans son financement. Pour la mettre en place, la candidate a annoncé vouloir réduire les cotisations retraites pour réduire l’écart entre le salaire brut et net. La question qui se pose est qui finance ? L’état à travers des économies, les entreprises ou les impôts ? Valerie Pécresse devra developper cette mesure pour la concrétiser. 

 

Convertir les RTT en salaire sans limites et sans charges patronales 

 

La candidate LR veut permettre aux salariés de convertir les RTT (réduction du temps de travail) en salaire sans limites et sans charges patronales. Les salariés auraient donc le choix de prendre leurs RTT ou de se les faire payer sans dépenses supplémentaires pour l’employeur

RETROUVEZ LES 5 MESURES PHARES De yannick Jadot

FacebookTwitterGoogle+LinkedinViadeo